jeudi 19 octobre 2017

Le Patagon



Elle est toujours là-bas,
au milieu de ses Chinois.
"Viens, viens dans mes bras."

Non, décidément,
ce n'est pas pour moi.
Il y a trop de place.
L'horizon est bas.

Les gens marchent
nus dans la neige.
Ils plongent dans l'eau glacée.
Comment s'embrasser?"

On n'y peut rien.
On a beau scruter l'horizon,
faire don de soi.
Se faire martyr,
que sais-je encore.

Jamais on ne fera
une chose et son contraire.

(Travail terminé Septembre 2017)

vendredi 13 octobre 2017

vendredi 6 octobre 2017

Retour à Homs



Série 7: Lieux. Numéro 14: Homs (Syrie) 2e version: Mai 2017 (1e version: 2015)

mercredi 4 octobre 2017

Du début jusqu'à la fin

Un jour, sur le marché aux puces de la Haye j'ai trouvé une Flore, livre qui décrit les plantes que l'on trouve communément dans le pays. Chaque plante est présentée avec les différentes stades de sa vie. La description, factuelle est d'une précision rassurante: rien n'est omis.



Où d'autre dans la peinture peut-on trouver une description de la vie à tous les stades, de la graine jusqu'au déclin, comme une description multi dimensionnelle?




(Exposition Pierre-Joseph Redouté au Musée de la Vie romantique du 26 avril 2017 au 29 octobre 2017.)

vendredi 22 septembre 2017

16/07/45, Explosion de la première bombe atomique



Je sonne la cloche
mais tout sonne faux.
Le monde est pourri

Je tends l'oreille:
du bruit partout.
Rien ne va plus

Il y a trop de rouge.
Tout est en miettes.
Rien n'est connu.

Les mots sont à bout.
Pourtant l'écho est là:
Il y a des cris!

(I ring the bells
but they ring false.
The world is rotten.

I prick up my ears.
Noise everywhere.
Nothing goes.

Too much red.
Shatters all over.
Nothing is known.

Words are at an end.
Yet echos sound:
Cries.)

(Travail terminé juillet 2017)

dimanche 10 septembre 2017

Some Random Recordings of Hindustani Music - 4



Ustad Sayeeduddin Dagar est mort il y a quelques semaines. Il a souvent chanté en France. Le voici lors d'une réunion très informelle. Le joueur de pakhawaj n'a pas pu venir. Aucun souci pour le maître qui passe d'un raga à l'autre. On entend les ragas Marwa, Desh, Sarasvati, Jogia, Ahir Bhairav, Bhairav et sûrement quelques autres.

Ustad Sayeeduddin Dagar, who died recently, often came to France. Here he is recorded in 2000 during a very informal gathering. Pakhawaj player couldn't come. The ustad had no problem with that and effortlessly goes from one raga to the other. You hear the ragas Marwa, Desh, Sarasvati, Jogia, Ahir Bhairav, Bhairav and I certainly missed out one or two:

http://www.mediafire.com/file/ha9v9c3vvaqtcs5/Sayeeduddin_Dagar_Live_2000_1.14.18.mp3

Le Très Grand



Vasco Fernandes, mieux connu sous le nom de Grão Vasco, était un peintre portugais de la Renaissance. Dans le musée de Lamago, au Portugal, se trouve un tableau intitulé "La création des animaux". Dieu est la, entouré d'animaux qu'il vient de créer. Un cheval blanc est devant lui.



Il semble tout petit, comme les autres animaux. C'était le début de l'univers. L'histoire, en somme, est la remise à l'échelle de l'univers.