dimanche 23 mars 2014

La Transfiguration


Pour accompagner un poème de Paul Celan:

In die Ferne

Stummheit, aufs neue, geräumig, ein Haus -:
komm, du sollst wohnen.

Stunden, fluchschön gestruft: erreichbar
die Freistatt.

Schärfer als je die verbliebene Luft: du sollst atmen,
atmen un du sein.

(Travail terminé ce jour.)

vendredi 28 février 2014

L'Enlèvement de Ganymède



Pour accompagner ce poème de Percy Bysshe Shelley:

"He has outsoared the shadow of our night;
Envy and calumny and hate and pain,
And that unrest which men miscall delight,
Can touch him not and torture not again;
From the contagion of the world's slow stain
He is secure, and now can never mourn
A heart grown cold, a head grown grey in vain;
Nor, when the spirit's self has ceased to burn,
With sparkless ashes load an unlamented urn.

(Shelley, Taken from: "Adonais")

(Travail terminé ce jour.)

mercredi 11 décembre 2013

Homme loup

)


Even a man who is pure in heart
and says his prayers by night,
may become a wolf when the wolfbane blooms
and the Autumn moon is bright.

Ce poème figure dans le film "l'Homme Loup" de 1941, grand classique du cinéma d'épouvante.
(Travail terminé au mois de novembre.)

samedi 7 décembre 2013

Retour de l'enfer


Orphée et Eurydice: Une histoire qui finit mal. Ils sont revenus de l'enfer. Il ne fallait pas se retourner. On a envie de crier, de les aider. Peine perdu. Il vont là où ils doivent aller. Des héros.
(Travail terminé fin octobre)

mercredi 4 décembre 2013

Le Tout pour le Tout: Lee Ufan et Hiroshi Sugimoto



Deux artistes dont la vision du monde tranche avec celle de l'art pour millionnaires blasés exposent simultanément à Paris ce mois-ci: La vidéo "Accelerated Buddha" d'Hiroshi Sugimoto est une œuvre rare. Des photos des mille Bouddhas de Kyoto sont projetées à une allure de plus en plus rapide. A la fin on ne voit plus que les ronds des visages et les piques des auréoles qui semblent danser dans l'espace.


L'univers de Lee Ufan est très proche. Ses tableaux blanc avec une trace de rouleau de peinture figurent déjà sur ce blog plus haut. En dehors des tableaux la galerie Kamel Mennour montre une sorte de jardin Zen dans lequel des tableaux ont été ensevelis sous une couche de gravats. Ne restent que les traces d'encre:


Accelerated Buddha, jusqu'au 26 janvier à la Fondation Pierre Bergé, Yves Saint Laurent.
Lee Ufan jusqu'au 21 décembre à la Galerie Kamel Mennour.


dimanche 20 octobre 2013

Encaisser


Un boxeur donne des coups qui font très mal. Il en prend aussi. Même s'il se protège il en prend à un tel point que le cerveau finit souvent par lâcher. La protection, même vaine, est primordiale. Ainsi le boxeur passe son combat à se défendre autant qu'il peut et à contourner la défense de son adversaire.

(Travail terminé ce mois d'octobre)

samedi 19 octobre 2013

Les bienfaits de la prière


Zurbaran a peu représenté la tentation, les pécheurs. Il préférait l'extase et la sainteté. Pourtant dans toute la série de tableaux au monastère de la Guadeloupe ( en Espagne, pas aux Antilles) c'est la représentation des tentatrices qui frappe le plus fort. Saint Jérôme a beau les repousser, on ne voit qu'elles, belles comme des saintes. Pourquoi refuser? Le doute est permis. Qu'y a-t-il donc pour lui de plus beau? Zurbaran le montre sur une série de petits tableaux qui sont gardés ailleurs dans le monastère:



Pas aussi bien peints, beaucoup moins séduisants. Comme si la beauté faisait écran à l'extase.




(Au Monastère de la Guadelupe, province de Caceres en Espagne)